En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies et de technologies similaires par notre entité ainsi que par des tiers afin de vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts, la possibilité de partager des articles sur les réseaux sociaux, et la réalisation de statistiques d'audiences.

Plus d'informations sur les cookies
Site officiel de CASTILLON-MASSAS (32360)
OK
Renseignements généraux - Quelques infos
CASTILLON-MASSAS Petite commune du canton de JEGUN, éprise à la fois de modernité et de ruralité, CASTILLON-MASSAS a une limite commune avec AUCH à 10 kilomètres et s’intègre discrètement à la grande banlieue du chef-lieu gersois. Par un recours fréquent au bénévolat de ses habitants, elle génère économies et solidarité. Altitude moyenne : 222 mètres. CASTILLON-MASSAS s’étend sur 959 hectares, desservie par des voies routières pittoresques, avec un poumon vert de 75 hectares : la forêt domaniale de LARRAMA. Sa population, de 200 habitants en 1900, est retombée à 134, puis elle est remontée à 203 en 2000 dont sept européens. Bénéficiant d’un rajeunissement démographique, elle se répartit en 70 foyers dont 12 au village. En été, elle augmentait encore récemment d’une centaine de jeunes en colonie de vacances construite à LESTANGUE, sur une propriété léguée à l’œuvre des Orphelins Apprentis d’Auteuil par le Général de Brigade aérienne Gabriel FIEUX (1893-1964). Pendant la guerre 1914-1918, sept castillonnais sont tombés au champ d’honneur dont deux fils, tués le même jour, du maire de l’époque, Joseph TOULOUSE. En 1939-1944, Castillon-Massas a été terre d’accueil pour des réfugiés de la guerre d’Espagne et pour une famille israélite. Au centre de la commune, il reste quelques vestiges du village fortifié dont l’histoire rime avec celle de la famille comtale de MASSAS et de la famille d’ASTORG qui, à la révolution, a rejoint les émigrés de Coblence. A l’est de ces vestiges s’élève l’église romane, inscrite à l’Inventaire Supplémentaire des Monuments Historiques en 1984, dotée d’un clocher mur typique, en queue d’aronde. Cette église est le résultat de l’extension progressive de la chapelle seigneuriale, au détriment des chapelles existant au Moyen-Age dans les hameaux de BAURENS et de SAINT-JUSTIN. Elle a été élevée à l’origine sur un promontoire rocheux dont l’arête est visible au nord à la base du clocher mur original. A l’intérieur se trouve un autel en pierre surmonté d’un contrerétable en bois. La gentilhommière de LESTANGUE (XIIè-Xvè siècles) est propriété privée. CASTILLON-MASSAS, ce sont aussi de nombreux chemins de randonnée pédestre, un gîte trois étoiles, un camping à la ferme, dix exploitations agricoles (polyculture et élevage), trois artisans et entrepreneurs, un conserveur de gras, une salle des fêtes de 200 m², un court de tennis et cinq associations (Comité des Fêtes, Tennis Olympic, Société de Chasse, Bridgeurs et Gymnastique Volontaire). Attenant au bâtiment de la mairie, l’école communale, en regroupement pédagogique avec ROQUELAURE depuis 1981, est un fleuron de la commune. En 1988, le Conseil Municipal a doté la commune d’un blason intégrant les armoiries des familles de MASSAS et d’ASTORG (cf. article particulier). D’après un article rédigé par M. Guy DUGROS, maire honoraire de CASTILLON-MASSAS Ver 20010808-2714
13570 visites
<Calendrier>
Octobre 2018
a3w.fr © 2018 - Informations légales - castillonmassas.a3w.fr